Ordre du jour du Conseil Municipal du 3 décembre 2020

Son histoire

Montarlot, aliàs Monterlot, Monstellot en 1500. Patron Saint Mammès en 1712. Autrefois (1777) paroisse de l’archidiaconé de Gâtinais; doyenneté de Milly, collateur de l’archevêque de Sens. Généralité de Paris, élection de Montereau, situé sur le bord de la rivière de l’Orvanne sur le plateau qui sépare la vallée où coule cette rivière de celle où coule la Seine.

(Source : Essais historiques et statistiques de Seine et Marne – Éditeur : Chez Michelin)

Saint-Mammès

Mammès (dont le nom signifie « celui qui a été allaité ») est né au sein d’une famille modeste de Cappadoce en l’an 259 et son martyre aurait eu lieu à l’âge de seize ans. Né en prison peu avant la mort de ses parents, il fut adopté par Ammia, une riche veuve qui l’appela Mamas à cause de ses premiers balbutiements.

Ardent défenseur de la foi, Mamas refusait d’obéir aux injonctions d’abjurer de l’empereur Aurélien qui le fit supplicier. le gouverneur Alexandre décida de mettre un terme à la vie du jeune martyr en lui plantant un trident dans l’abdomen. Mais le jeune Mammès se redressa et arracha l’arme de son ventre avant de mourir.

 

  • Retrouvez-nous sur :

  • Protection des données

    Pour en savoir plus sur la protection de vos données personnelles, vous pouvez cliquer sur CE LIEN